Lab Rats

2021

Ce duo d’environ 45 minutes présente une rencontre de deux humains dans une cage de verre autour de laquelle est assis un public. Tels des rats de laboratoire, deux personnes vêtues de blanc se rencontrent. Ces deux personnes ne se connaissent pas bien. Ils tentent en douceur de créer un langage commun afin de se comprendre. Sans paroles. Ils essayent. Ils apprennent sous nos yeux.

Un quatrième mur sépare l’intérieur de l’extérieur de cette cage. Un mur fin comme un papier de cigarette qui devient parfois transparent et permet une relation plus directe entre les performeurs et le public.

Tout comme durant les expériences scientifiques, les observateurs influencent indirectement la manière dont l’expérience se déroule par le simple fait d’être présent. Un voyage en ascenseur se vit très différemment suivant la ou les personnes avec qui il se fait. C’est donc comme des scientifiques que le public observe ces deux hommes dans cette cage de laboratoire expérimental. Ils découvrent que les deux cobayes ne sont pas bien spéciaux : ils savent faire certaines choses plutôt bien et d’autres choses plutôt mal. Une particularité qu’ils partagent sans doute avec l’ensemble des observateurs.

 

Calendrier

« Lab Rats est un récit sur les ajustements sans fin que nécessite une rencontre entre deux personnes. Une tentative d’explorer la fragilité des relations et l’obligation de coopérer avec l’autre pour échapper à la solitude.

Sous le prisme du risque physique et des limites du corps, je veux créer un vocabulaire mêlant danse et portés acrobatiques s’inspirant des principes de la communication non verbale : hochements de tête, réajustements d’un habit, changement de poids d’un pied à l’autres, un toucher, une respiration, un sourcil qui se soulève. Ces gestes qui nous aident à nous comprendre et qui peuvent parfois nous trahir.

La relation entre les deux hommes est basée sur la bienveillance, l’écoute et l’entre-aide. Les deux danseurs étant des hommes, je souhaite ici présenter une relation qui accepte la faiblesse, le doute, qui rejette la compétition. » Marc Oosterhoff

 

Premières représentations prévues durant les Printemps de Sévelin en Mars 2021 à Lausanne.

 

Distribution

Création et interprétation : Marc Oosterhoff et Owen Winship
Création musicale : Olivia Pedroli et Maxime Steiner
Collaboration artistique : Bert and Nasi
Administration : Mariana Nunes
Diffusion : Lise Leclerc – Tutu production

Co-production : Théâtre Sévelin36, Théâtre de l’Echandole, Fonds des Programmateurs – Reso, Centre culturel Suisse à Paris, La Bâtie, Cie Betacorn

Lieux de création : Théâtre Sévelin36 Lausanne (CH), Lo Studio Bellinzona (CH), Südpol Luzern (CH)

Théâtres d’accueil : La Bâtie à Genève, Kaserne à Bâle, Theaterspektakel à Zürich, Casino Théâtre à Rolle, Tuchlaube à Aarau, FIT Festival à Lugano, Nebia à Bienne, Südpol à Luzern, Belluard à Fribourg, Théâtre Benno-Besson à Yverdon-les-Bains

Partenaires : Canton de Vaud, Ville d’Yverdon-les-Bains, Lorterie Romande, Pro Helvetia, SSA, Fondations Ernst Göhner, Stanley Thomas Johnson, Famille Sandoz et Engelberts, les Printemps de Sévelin.

Dance & Dramaturgy European Network (D&D EU), une initiative du Théâtre Sévelin 36 avec La Bellone Bruxelles (BE), Bora Bora Aarhus (DK), CSC Bassano del Grappa (IT) et le soutien de Pro Helvetia.