Les Promesses de l’incertitude

2019

Explorateur naïf d’un monde aux règles étranges, il cherche l’équilibre : soumission au hasard ou écriture de sa propre prophétie ? Entre jeux innocents et épreuve du feu, qui sait ce qu’ont tissés pour lui les fils de sa destinée.

Dans un univers monochrome et accompagné en direct par les sons cosmiques de Raphael Raccuia, Marc Oosterhoff propose une performance sous haute tension. Avec un sens du burlesque rappelant Buster Keaton, il lutte désespérément contre l’ennui.

Une pièce entre danse, théâtre et cirque, pour embrasser les promesses d’un incertain devenu bien trop précieux pour être laissé aux mains du hasard.

55 minutes, sans paroles

Calendrier

« J’ai toujours été intéressé par la relation entre le spectateur, ses attentes et les actions qui se déroulent sur scène. Ma recherche s’articule autour de dispositifs capables d’associer de manière frontale ces éléments en créant entre eux une tension constante.

Je ne cherche pas le repos de l’observateur. Je cherche à lui faire vivre l’incertitude de l’issue de mes promesses.Tant qu’elles sont irrésolues, il est libre d’imaginer tous les possibles. Je vois les promesses comme des combats entre plusieurs forces. Un équilibriste promet qu’il ne tombera pas alors que la gravité le pousse invariablement à la chute. Ces deux forces luttent sans répit. Et quand un combat à lieu sous nos yeux, il est difficile de les détourner

Marc Oosterhoff

@Julien Mudry

Mise en scène et intérpretation

Marc Oosterhoff

Musique

Raphael Raccuia

Création lumière

Joana Oliveira

Dramaturgie et regard extérieur

Pauline Castelli

Scénographie

Léo Piccirelli

Administration

Mariana Nunes

Communication, diffusion

Maryke Oosterhoff

Accueil studios

L’Abri

Théâtre Sévelin 36

Studios de l’ADC, Maison du Grütli

Salle Caecilia, Comédie de Genève

Co-production
L’Echandole, L’Abri, CIE MOOST

Soutiens

Etat de Vaud fond pluridisciplinaire,
Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture,
Fondation suisses des artistes interprètes SIS